anm document

`Extrait rapport de tournée du Commandant de cercle de Bamako dans la subdivision de Kangaba' de juillet 1951
in ANM 2 E 5 fonds recents.

© 2002 by Jan Jansen, University of Leiden

Go to Table of Contents Read Disclaimer

DOSSIER CANTON NARÉNA

EXTRAIT Rapport de tournée du Commandant de cercle de Bamako dans la subdivision de KANGABA

Départ jeudi 26 Juillet 1951 de Bamako à 7 H. pour Kéniéba en vue consultation commission cantonale pour remplacement chef canton Naréna: Fabou KEITA, décédé il y a 4 mois.

Bref arrêt à Naréna où le Chef de village entouré des chefs de familles sont venus me saluer sur le bord de la route.

Ils me déclarent qu'ils s'abstiendront de participer à cette consultation parce qu'elle n'a pas lieu à Naréna mais Kéniéba, village avec lequel ils sont en rivalité. Je déclare que c'est tant pis pour eux, et qu'on se passera de leur avis, puisqu'ils veulent s'abstenir.

KENIEBA - (arrivée à 11 heures) -

Les chefs de villages du canton de Naréna sont présents dans la proportion de 8 sur 12 (4 abstentions):

- chef de village de

Naréna
Samalofira
Sokourani
Kéniéma

Villages influencés par Naréna et qui se solidarisent, dans leur attitude, avec lui.

Dès ma prise de contact avec les chefs de villages, membres de la commission cantonale, je constate que huit chefs de villages sur les 12 du canton, n'ont pas été régulièrement investis de leurs fonctions: il n'y a eu ni consulation de la commission villageoise par le Chef de subdivision, ni décision du Commandant de cercle.

Il s'agit des villages de:

Kéniéba où Gogori KEITA remplit ces fonctions depuis 1942
Sokourani où Naman KONE -d-                  
Keniéma où Fasolu COULIBALY -d-                  
Djelibani où Famoudou KEITA -d-                  
Toumoundo où Naoulé DOUMBIA -d-                  
Kourémalé où Koman KEITA -d-         1949
Balamansalla où Tanoulé KEITA -d-         1951
Balancoumana où Yamoudou KEITA - d-         1950

La consulation est impossible, dans ces conditions. Il importera de régulariser au préalable la situation de ces chefs de villages.

C. CIMPER reçoit des instructions pour partir dès le Lundi 30 Juillet dans les villages pour faire ces consultations et me proposera les nominations dans la première quinzaine d'Août.

Il est donné publiquement lecture des quatre candidatures déclarées dont les quatre candidats à la chefferie remplissent les conditions coutumières.

Ce sont:
Sinémory KEITA, fils de Fabou KEITA, chef de canton de Naréna, décédé.
Djimé KEITA, de Kéniéba
Sayon KEITA, frère du chef de village de Komana
KEITA Naboucari, cultivateur à Karan.

Départ de Kéniéba à 17 heures par la nouvelle route directe de Kangaba.
Arrivée à Kangaba à 18 heures - visite chantiers

Signé: BERTHET

POUR EXTRAIT CONFORME
LE DIRECTEUR LOCAL DES AFFAIRES POLITIQUES,